2019


Mercredi 15 Mai 2019

 

 

Une fois n’est pas coutume nous abandonnons nos habituels sentiers pour mener notre 3ème incursion dans Mulhouse.                     Sous la direction experte de notre guide historien M. J-R Zimmermann, la visite démarre par le berceau le plus ancien de Mulhouse (chapelle St Jean, Tour Nessel et Tour du Diable).                                                                                                                             Avec la rue des Franciscains nous abordons  la spécificité du patrimoine de la Ville que constituent les belles demeures du 18ème siècle des fabricants de tissus imprimés.                                                                                                                                                             Après avoir traversé le Werkhof (ancienne caserne des pompiers totalement rebâti) nous arrivons au cœur de la Vieille Ville sur la Place de la Réunion à l’ombre du majestueux Temple St Etienne.                                                                                                                         Le temps passe, le Passage vitré du Théâtre, le Nouveau Quartier autour de la Place de la République avec son bâtiment annulaire, enfin le parvis de la Gare où le Tram nous ramène à notre lieu de rendez-vous, sont de nouveaux lieux de découverte.

       

Mulhouse, qui assurément ne manque pas de charme, s’est un peu plus dévoilée aux yeux des nombreux participants ravis.

 

 



Mercredi 24 avril 2019

 

 

Liebsdorf et son château du Liebenstein nous accueillent nombreux, encore épargnés par l’orage menaçant. Nous nous attardons non loin du château sur «  la Pierre de l’Amour » dont la légende associe une belle histoire d’amour à l’origine de la carpe frite, avant de nous diriger promptement vers le Plan d’Eau de Courtavon.                                                                                                                Sous les premières gouttes nous parvenons à l’étang Ruetsch ou l’ami René et son accordéon transforment les lieux en une joyeuse halte au bord de l’eau.                                                                                                                                                                                              Pluie et chute de température deviennent nos accélérateurs de pas, et nous rejoignons le cimetière ou repose le Père Stamm en ordre quelque peu dispersé.                                                                                                                                                                                                 Merci à Yves pour cette belle et sympathique balade à refaire absolument par une journée ensoleillée.

 



Mercredi 10  avril

C’est à Mariastein, dans le Canton de Soleure que nous marchons  aujourd’hui.                                                                                            Le ciel bas et gris ne décourage nullement les participants. Nous entamons cette balade sur un sentier, abrupt et rocailleux, rendu glissant par la pluie fine. Le paysage est accidenté, nous allons par creux et bosses dans une nature charmante. Les cerisiers en fleurs égayent le paysage, le printemps naissant laisse apparaître une flore variée mettant une note de couleur dans la grisaille.        Nous marchons vers Hofstetten, la colline des 7 tilleuls, le Château de Rotberg (Auberge de jeunesse) avec une vue fantomatique sur le château du Landskron.                                                                                                                                                                                     Par un sentier à travers bois, aux abords des prairies naturelles protégées, nous revenons à notre point de départ. Belle balade malgré le temps maussade.

 

 



Dimanche 31 mars

 

Lucelle, havre de verdure et de paix, trait d'union du Sundgau et du Jura suisse. Le point de départ de nombreuses randonnées

pédestres, dont la nôtre aujourd’hui, permettant de découvrir la faune et la flore, mais n’oublions pas    le sentier didactique aménagé autour du lac.                                                                                                                    

Nous partons vers le Jura Suisse, à l’assaut de la côte de mai.            

Au cours de cette balade nous découvrons « La Fille de Mai »   un magnifique monolithe qui se dresse dans la  Côte de Mai, sur un flanc raide et boisé, au nord du haut plateau de Bourrignon. Une grande roche d’une forme étrange qui rappelle une immense femme en pierre s’élevant au-dessus de la cime  des hêtres.                                                                                                                                                                  La légende raconte comment, dans un passé lointain et païen, une jeune fille hautaine se transforma ainsi en pilier  de pierre. Ce chef-d'œuvre de la nature, objet d'adoration divine (du moins du temps jadis), possède une longue histoire qui débute à l'ère secondaire, au jurassique supérieur, voici un peu plus de 150 millions d'années.                                                                                                    

Belle après -midi dans une nature magnifique. Merci Jean-Luc.

 



Mercredi 27 mars

 

Nous partons de Walheim à la découverte de paysages insoupçonnés.                                                                                                                Après avoir franchi un petit tunnel sous la voie du chemin de fer, nous voila déjà en pleine nature et devant nous une colline verdoyante que nous grimpons d’un pas alerte. Un court instant, le sentiment de se trouver au milieu de nulle part nous envahi, mais arrivé au sommet, la récompense, une magnifique vue panoramique.                                                                                                Derrière nous la vallée de l’Ill et à nos pieds la vallée de la Largue. Un paysage de carte postale, des villages à perte de vue avec les Vosges en toile de fond.                                                                                                                                                                                          Belle balade, c’est plein les yeux que nous revenons à notre point de départ, ou nos guides, Marie Rose et Suzanne nous offre tisane et douceurs. Merci.

 



Mercredi 20 février

 

Soleil et ciel bleu pour cet après midi de balade autour de Hagenthal.                                                                                             

Nous partons en direction du golf et rejoignons le lieu mythique des Trois Vierges. Ce sanctuaire dédié aux trois vierges et

devenu un pèlerinage populaire.( Ce pèlerinage se trouve peut-être à l'emplacement d'un lieu de culte du village disparu de "Munchendorf")                                                         

La tradition ne connaît pas le nom de ces trois saintes, qu'on a tenté d'identifier récemment avec les saintes Einbeth, Wilbeth et Worbeth les compagnes de Sainte-Aurélie vénérées à Strasbourg et en Suisse. D’après  la légende, les trois compagnes se seraient réfugiées dans ce bois et auraient été assassinées par les Huns.                                                                                                                          Notre continuons notre balade en longeant le chemin de croix en direction de Wentzwiller. Mais avant de rejoindre Hagenthal, nous faisons un petit crochet par le stade, ou notre guide  nous réconforte avec boissons et pâtisseries. Merci Yolande  pour ce moment de convivialité  qui fut très apprécié.                                               

                                                  



Dimanche 10 février

 Le temps est exécrable, une tempête s’annonce  et  c’est après mûre réflexion, que  la marche Oltingue-Rodersdorf a été modifié.                      Les randonneurs optent pour une petite marche autour de Oltingue tout en bravant le vent et la pluie.

 



Mercredi 16 janvier

 

La sortie en raquettes aux Breuleux, enfin un enneigement suffisant permettant de réaliser cette belle sortie. Soleil et ciel bleu, un paysage  merveilleux,  tout était réuni pour passer une journée agréable à la satisfaction des participants.   



Dimanche 13 janvier

 

Malgré le temps maussade pour cette première sortie de l’année, ils sont présents les quelques courageux pour entamer cette nouvelle saison sur les sentiers. Un petit parcours aisé au départ de Luppach en direction de Ferrette puis retour vers Durmenach et Luppach par la forêt des Mélèzes. Une petite mise en jambe pour démarrer le calendrier bien achalandé de 2019.